Le Centre de recherche et d’innovation Sense démontre le potentiel de l’haptique numérique

arteum-ro-7H41oiADqqg-unsplash (1)

Portée par le Centre de recherche et d’innovation Sense, un acteur dynamique de l’écosystème valaisan d’innovation dans la santé et les sciences du mouvement, S.M.A.R.T. Confluence, cette étude, publiée en juin dans la revue Nature’s Scientific Reports, montre comment l’introduction d’haptiques numériques dans une tablette peut améliorer les performances dans une tâche de recherche visuelle centrale. Plus précisément, les temps de réaction à une tâche de recherche visuelle centrale peuvent être facilités lorsqu’une tâche simultanée sur la tablette est réalisée en se basant uniquement sur l’haptique.

Une technologie au potentiel multiple

La Dre Ruxandra Tivadar, auteure principale de ces travaux, souligne cette application de la technologie haptique numérique de manière plus générale. « De manière générale, mon travail de thèse montre comment l’haptique numérique peut servir à la fois le grand public, par exemple en modifiant les technologies embarquées dans les voitures, et les malvoyants en fournissant un outil grâce auquel du texte ou des images peuvent être immédiatement et dynamiquement rendus sous forme d’affichage haptique. »

Micah Murray, professeur associé au département de radiologie du CHU de Lausanne et de l’Université de Lausanne, décrit l’impact de ces travaux : « Les technologies haptiques numériques existent aujourd’hui. Ce travail démontre pourquoi ces technologies sont d’une importance capitale pour rendre les conducteurs plus sûrs en réagissant plus rapidement. Les écrans tactiles sont universellement présents, mais leur plein potentiel pour montrer comment nous pouvons utiliser au mieux nos sens pour interagir avec notre monde n’en est qu’à ses débuts. »

Un mot sur le Sens Institute

Cette recherche est un exemple du travail du Centre d’innovation et de recherche Sens, qui est un partenariat conjoint du Centre hospitalier universitaire de Lausanne (CHUV), de l’Université de Lausanne (UNIL) et de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale – Valais (HES-SO Valais-Wallis).

L’étude est le fruit d’une collaboration avec la Fondation Asile des aveugles, le Centre d’imagerie biomédicale CIBM, l’Institut d’informatique de l’Université de Berne, l’Université de Genève et Hap2u. Un soutien financier a été apporté par le Fonds national suisse de la recherche scientifique et un subventionneur conseillé par Carigest SA.

Référence

Tivadar RI, Arnold RC, Turoman N, Knebel JF, and Murray MM (2022) Digital Haptics Improve Speed of Visual Search Performance in a Dual-Task Setting. Scientific Reports DOI : 10.1038/s41598-022-13827-5

Contacts et information

  • Micah Murray, Directeur Scientifique et Académique, The Sense Innovation and Research Center; +41 79 558 9208Center, micah.murray@chuv.ch ; +41 79 556 63 55
  • M. Esteban Crespo, Communication & Marketing, The Sense Innovation and Research Center, esteban.crespo@hevs.ch ; +41 79 369 64 46

Lire le communiqué de presse :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

RESTEZ AU COURANT
DES ACTUALITÉS DU SECTEUR

Proposer une actualité