La CRR innove avec le projet Holster de marche

pexels-daniel-reche-1556710

Le projet Holster de marche est un dispositif innovant, créé à la Clinique romande de réadaptation (CRR). Il a pour but de maintenir le membre supérieur atteint, après un accident vasculaire cérébral (AVC), permettant ainsi au patient de limiter la dépense énergétique lors de ses déplacements.

Améliorer la marche après une perte de la fonction du membre supérieur

En Suisse, nous dénombrons environ 16’000 personnes victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC) par année. La majorité des personnes atteintes vont présenter une perte significative de la fonction du membre supérieur du côté impacté par la lésion. La perte de fonction de ce membre ainsi que la diminution significative de la qualité de vie sont en grande partie dues à la présence d’une douleur. La douleur est intimement liée à une durée d’hospitalisation prolongée. Afin de maximiser les chances de récupération, il devient essentiel d’éviter autant que possible les douleurs et d’obtenir un alignement articulaire le plus correct possible de l’épaule en fonction du tronc. Il a également été démontré que l’utilisation d’une orthèse de soutien a des effets bénéfiques sur la dépense énergétique de la marche. Elle permet donc d’influencer l’endurance à la marche et également la vitesse et la qualité de la marche.

L’innovation made in CRR

Accompagnant régulièrement des patients présentant une parésie du membre supérieur, une ergothérapeute et un physiothérapeute de la Clinique romande de réadaptation (CRR) se sont réunis et ont entamé des réflexions sur l’élaboration d’un système de support plus efficace que les systèmes actuels. Ils se sont donc donnés pour mission de développer un système de soutien du membre affecté pour les patients présentant une atteinte neurologique ou neuro-musculaire. À la suite de premiers essais concluants, l’équipe s’est agrandie, accueillant un médecin, le chef du service de recherche, et une seconde physiothérapeute, afin d’améliorer l’appareil et de valider son utilité clinique.

En 2020, le projet Holster a tiré son épingle du jeu en figurant parmi les 5 finalistes du challenge Debiopharm-Inartis, qui soutient le développement, la mise en œuvre ou la commercialisation de projets pouvant améliorer la qualité de vie des patients. Par suite de ce challenge dont le projet n’est pas ressorti victorieux mais riche d’expérience et de reconnaissance, l’équipe a exprimé une motivation accrue de poursuivre l’évolution de ce système de soutien du membre lésé. Le Holster se veut facile à utiliser et permet d’obtenir un bon alignement du bras et de faciliter la marche pour les personnes cérébro-lésées. Fort de cet élan, l’équipe de recherche a déployé plusieurs nouvelles versions toujours plus innovantes du dispositif Holster de marche.

La dernière version du Holster de marche se compose d’une ceinture, qui se met autour de la taille et d’un dispositif en plastique polymère réalisé par impression 3D. La rigidité de cet élément permet à présent le maintien et la mise en charge du membre supérieur plégique lors de la marche, favorisant ainsi la stimulation du tronc, la symétrie du pas, la régulation du tonus musculaire et la récupération motrice du membre supérieur.  La poignée de ce dernier prototype est modulable dans sa forme et sa texture pour s’adapter au mieux à tout patient. Actuellement, la dernière version du Holster est en phase de test avec la patientèle concernée à la Clinique romande de réadaptation. Qui plus est, une étude pilote, menée sur 13 patients, a permis de mettre en évidence l’intérêt du Holster pour améliorer la symétrie de la phase d’appui à la marche et l’endurance à la marche. La prochaine étape est de trouver un partenaire commercial pour lancer la production et le rendre accessible sur le marché.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

RESTEZ AU COURANT
DES ACTUALITÉS DU SECTEUR

Proposer une actualité